Sofia

Sofia est la capitale de la Bulgarie, pays des Balkans. Elle se trouve au pied du massif montagneux de Vitosha. Ses nombreux monuments témoignent de ses plus de 2 000 ans d’histoire avec notamment les occupations grecque, romaine, ottomane et soviétique.

La rue piétonne de Vitosha est très agréable, on y retrouve de nombreux magasins chics, des restaurants, des bars, des hôtels. Elle s’étend de la Place Sveta-Nedelya au parc Yujen Park. Elle porte son nom de la montagne située juste à côté de Sofia. C’était une petite rue pendant la domination ottomane de la Bulgarie et elle a acquis le nom de rue Vitosha après la Libération de 1883.

Les Bâtiments d’État

Palais de Justice

L’édifice du Palais de Justice, est situé au début du boulevard central Vitosha.
Il faisait parti des bâtiments les plus remarquables du centre-ville. La construction poursuivit entre 1929 et 1940, pour répondre à un besoin immédiat de placer sous un même toit tous les tribunaux de la capitale qui ont été précédemment dispersés dans des bâtiments privés et inappropriés.
Il est donc maintenant un vrai temple de la justice en Bulgarie

L’Assemblée Nationale

L’Assemblée nationale de la Bulgarie a été créé en 1879 avec la Constitution Tarnovo.
Le bâtiment a été proclamé monument de la culture pour son importance historique. Situé au centre-ville de Sofia, il a été conçu dans le style néo-Renaissance par Konstantin Jovanović.
En raison du manque d’espace dans le bâtiment principal, des bureaux administratifs de l’Assemblée nationale sont maintenant logés par l’ancienne Maison du Parti communiste.

Le bâtiment est représenté au verso du billet de banque bulgare 20 Leva, publié en 1999 et 2007.

En face, le monument du Ttsar Liberator. Il a été érigé en l’honneur de l’empereur russe Alexandre II qui a libéré la Bulgarie de la domination ottomane pendant la guerre russo-turque de 1877-1878.

L’Ancienne Maison du Parti Communiste

Il est maintenant utilisé par l’Assemblée nationale de la Bulgarie. Aujourd’hui, le bâtiment est principalement utilisé comme bureaux du gouvernement et la principale salle est parfois utilisée pour des concerts de charité.
L’édifice néo-classique se trouve à la fin de la Place de l’ Indépendance. Il a été achevé en 1955 afin de représenter le communisme en Bulgarie.

Les Lieux de Culte

Cathédrale Alexandre Nevski

La cathédrale Alexandre Nevski est le plus grand temple orthodoxe en Bulgarie et l’un des monuments incontournables du patrimoine bulgare.

« Alexandre Nevski » est appelé temple-mémorial car il commémore la libération de la Bulgarie de l’Empire ottoman en 1878 (à l’issue de la guerre russo-turque de 1877-1878) ainsi que le sang versé par les libérés et les libérateurs.
La décision de sa construction est prise en 1879 lors d’une réunion de l’Assemblée nationale constitutive, immédiatement après la fin de la guerre et l’établissement des institutions d’état bulgares. La cathédrale aurait dû être construite à Véliko Tarnovo mais après le choix de Sofia pour nouvelle capitale du pays son emplacement changea.

Basilique Sainte-Sophie

La basilique Sainte-Sophie, à proximité immédiate de la cathédrale Alexander Nevski, est l’un des monuments significatifs de la période néo-chrétienne en l’Europe du sud-est et se classe comme un monument du patrimoine d’importance mondiale. L’église Sainte-Sophia est construite à l’emplacement de la nécropole de la ville de Serdika (le nom ancien de Sofia).
C’est une des plus anciennes églises à Sofia et son histoire est étroitement liée à celle de la ville. Sainte-Sophia a une si grande renommée qu’au XIV s. elle donna son nom à la ville. Aujourd’hui, le sanctuaire est l’un des symboles de Sofia.

Au pied de sa façade sud est érigé le Mémorial dédié au soldat inconnu où brûle un feu éternel. La visite des catacombes est intéressante avec une diffusion vidéo qui retrace les transformations des lieux tout au long de l’histoire.

Cathédrale de Sveta Nevedy

La cathédrale Sveta Nedelya date probablement du Xe siècle est une église orthodoxe bulgare. Construite à l’origine de bois et de pierre, elle a connu de nombreuses destructions puis reconstructions au cours des siècles. La dernière destruction, qu’elle a subie, a eu lieu le 16 avril 1925 à la suite d’un attentat à la bombe. L’église est reconstruite à partir de 1927 et inaugurée en 1933.

Mosquée Bania Bachi

La Mosquée Bania Bachi est une mosquée bulgare. C’est l’une des plus anciennes mosquées d’Europe, elle a été construite en 1567.
La mosquée tire son nom de Bania Bachi une expression qui signifie « beaucoup de bains » car elle faisait partie d’un complexe plus grand qui comprenait des bains. Elle est actuellement la seule mosquée utilisée de la ville.

La Rotonde Saint-George

En plein cœur de Sofia, dans une cour derrière la Présidence, on découvre une survivante de l’époque romaine : l’église rotonde Saint Georges. Cette petite église romaine est la plus ancienne de la ville. Elle fût très probablement construite au IVème siècle. Cette église possède une histoire très tourmentée : elle fût d’abord une église, puis elle devient une mosquée sous l’occupation ottomane et à la libération elle fût transformée en musée.

L’église Saint Georges est entourée de vestiges de l’ancienne ville de Serdika. Des grands travaux de restauration ont été réalisés dans les années 1990.

Sur un très haut pilon est posée la statue d’une jeune femme tenant dans une main une couronne de laurier (symbole antique de victoire, de génie et d’immortalité), dans l’autre une chouette (symbole de la sagesse dans certaines croyances) et portant une couronne médiévale. Elle est qualifiée par l ‘église de « païen ». La statue se situe à l’entrée de la station de métro, au milieu du grand boulevard, à l’ancien emplacement de la statue de Lénine.

Les Bâtiments Culturels

Théâtre National Ivan Vazov

Il porte le nom du plus grand des écrivains bulgares Ivan Vazov.
L’édifice du théâtre fut inauguré en 1907, à une époque où Sofia transformait à vive allure son côté oriental ottoman en ville moderne suivant les tendances architecturaux viennois. Le théâtre brûla entièrement dans un terrible incendie survenu en 1923. Le nouvel édifice vit le jour 6 ans plus tard, en 1929, suite au projet de l’architecte allemand Martin Dülfer.

En face est aménagé un jardin publique avec ses fontaines et ses grands arbres.
C’est aussi le terrain réservé au joueurs d’échec qu’y sont tous les après-midi.
En janvier 2018 le théâtre accueillit la cérémonie de l’ouverture de la Présidence de la Bulgarie de l’Union Européenne pour les 6 mois à venir.

L’université Saint-Clément-d’Ohrid

L’université Saint-Clément-d’Ohrid de Sofia est le plus ancien établissement d’enseignement supérieur de Bulgarie.
Elle a été créée le 1er octobre 1888 par décision de l’Assemblée nationale de Bulgarie, tout d’abord sous forme d’établissement pédagogique supérieur.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s