Safari 1 Jour – Lac Naivasha

Le lac Naivasha est le lac à l’altitude la plus élevée (1884 mètres d’alt.) et l’un des rares lacs d’eau douce de la grande vallée du Rift. Sa surface, qui varie entre 114 km2 en saison sèche et 991 km2 en saison des pluies.

Situé au pied du volcan Longonot, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale Nairobi, il abrite une faune et une flore incroyablement diversifiées.

Lake Naivasha Crescent Camp

Nous logeons une nuit au Lake Naivasha Crescent Camp situé sur les rives du lac. Le camp est équipé de tentes en toile. Le lieu est très agréable mais attention à la température du petit matin. On a tendance à oublier que nous sommes en altitude.

Le Lac Naivasha

Il est l’heure de louer un bateau pour se rendre sur le lac et aller à la rencontre des hippopotames en direction de la presqu’île.

Un guide nous accompagne pour nous éviter de rencontrer de trop près ces géants d’eau douce. L’hippopotame est considéré comme l’animal le plus dangereux d’Afrique. Souvent présenté comme un animal herbivore paisible et pacifique, l’hippopotame peut en réalité se révéler particulièrement agressif et violent.

On y croise quelques jeunes pécheurs calés sur des troncs d’arbres avec des bouteilles plastiques autour de la taille pour ne pas basculer.

C’est aussi un véritable sanctuaire pour les oiseaux avec plus de 400 espèces répertoriées, notamment des ibis, des hérons, des pélicans et des tisserins. C’est un véritable paradis ornithologique, connu dans le monde entier.

Les forêts d’acacias constituent un refuge pour les oiseaux.
Les plants de cette espèce représentent une richesse verte, car ils fertilisent le sol autour d’eux, grâce à leurs racines qui puisent les nutriments spécifiques en profondeur.
Ces arbres produisent également de l’azote nécessaire à la croissance et à l’existence des plantes. Cette forêt constitue donc une aide précieuse pour l’extension de la verdure autour du lac et un maillon important de la chaîne alimentaire locale.

Le lac compte une presqu’île en forme de croissant, Crescent Island, entouré d’une végétation importante, qui accueille sur ses berges un grand nombre d’animaux.

Crescent Island

A Crescent Island, les safaris se font à pied.
A notre arrivée, un guide nous fait faire le tour de la réserve.
La balade prendra un peu plus de deux heures sur un terrain adapté à tous.
Alors bien entendu si on peut faire le safari à pied, c’est que le danger est très limité.

A Crescent Island, bien que l’on soit à pied, on peut observer facilement de nombreux herbivores habitués à la présence humaine : Girafes Masaï, Cobes de Fassa, Gnous, Elands, Zèbres, Impalas, Gazelles de Thomson…
On a même pu s’approcher à bonne distance de beaucoup d’entre eux.

Girafes Masaï

Les Impalas

Les Zèbres

Et Plein D’Autres..

Il est temps de reprendre la route et de quitter ce magnifique safari d’une journée en bateau et à pied. Une façon originale de découvrir et côtoyer ces différentes espèces.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s