Hanoï

Hanoï est la capitale du Viêt Nam. Située au nord du pays, sur les rives du delta du fleuve Rouge (Sông Hồng). Son paysage urbain est marqué par la présence de lacs ainsi que de nombreux édifices religieux, principalement confucéens et taoïstes (Temple de la Littérature, temple Ngoc Son) mais aussi catholiques. La vieille ville compte également un grand nombre de pagodes bouddhistes.

Le Pont Du Soleil Levant

Est un petit pont laqué rouge, d’inspiration chinoise qui permet d’accéder à une île sur le lac romantique Hoan Kiem (L’Épée Restituée) et au petit temple de Ngoc-Son. C’est un lieu plein de légendes et d’histoire.

Le Grand Opéra de Hanoï

Il est inspiré de l’architecture de l’opéra Garnier de Paris, l’Opéra de Hanoï est mis en chantier le 7 juin 1901 pour être achevé en 1910.
L’opéra est situé sur une belle place, au carrefour des rues Trang Tien et Hang Khay. Il a été rénové en 1997 avec un financement de la France à l’occasion du sommet de la Francophonie.

Musée de Hô-Chi-Minh

Le musée Hồ Chí Minh est un musée situé à Hanoï et dédié à la mémoire de Hồ Chí Minh. La construction d’un musée commémoratif consacré au souvenir et aux enseignements de Hồ Chí Minh débute en 1985. Le musée est inauguré le 19 mai 1990 à l’occasion du centième anniversaire de naissance du Président.

Mausolée de Hô Chi Minh

Il est situé sur la place Ba Dinh. Le mausolée a été construit pour accueillir la dépouille mortelle de Hô Chi Minh, fondateur de la République démocratique du Viêt Nam, décédé le 2 septembre 1969.

La pagode Môt Côt

Ou aussi appelée la Pagode au Pilier unique date du 11ème siècle. La légende raconte que l’empereur Lý Thái Tông fit un rêve dans lequel la déesse Quan Am lui présentait un fils sur une fleur de lotus. Peu après, l’impératrice ayant mis au monde un héritier mâle, l’empereur ordonna la construction de la pagode.
Détruit par les Français en 1954, l’édifice fut reconstruit par le gouvernement vietnamien.

Le Temple de la Littérature

Surnommé le « temple des corbeaux » par les colons à l’époque de l’Indochine française, le temple de la littérature d’Hanoï a été fondé vers 1070.
Il servait à instruire ceux qui étaient appelés à devenir les « Fils de la nation », selon la philosophie confucéenne.
Ce vaste ensemble est constitué de 5 cours et 3 temples, bordés d’arbres majestueux et de bassins. Au nord se trouve le temple de Confucius, l’endroit le plus sacré du Temple de la Littérature. Son entrée était même interdite au souverain. Une statue de Confucius occupe le milieu de la salle dans une semi-obscurité. Confucius est encadré de ses quatre disciples les plus proches et les plus authentiques, Yan Hui (Nhan Uyên), Zengzi (Tăng Sâm), Zisi (Tử Tư), et Mencius (Mạnh Tử).

Salon de coiffure à Ciel Ouvert

Comme en Europe, les hommes ont la possibilité d’aller dans un salon de coiffure pour se faire couper les cheveux. Mais à Hanoï, ils se rendent chez les coiffeurs de rue.
Ceux-ci proposent une coupe basique aux alentours de 15 000 dongs , soit à peine 50 cts d’euros.

Propagande

Depuis 1975, le pays est gouverné par le seul et unique parti autorisé :
le Parti Communiste.

Les Vietnamiens ont vaincu les Français puis les Américains.
Cette fierté est utilisée dans la propagande visuelle et sonore, mis en place par le gouvernement dans tous les coins de rues.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s