Siem Reap

On arrive sur la ville de Siemp Reap en début de soirée. Nous rejoignons le night market en passant par la pub street. Avenue des restaurants, pubs et petits magasins. Pas question de tarder dans les rues, demain nous commençons la visite des temples d’Angkor au levé du soleil.

Siem Reap est la porte d’accès vers les ruines d’Angkor, siège de l’Empire Khmer du IXe au XVe siècles.

Les temples d’Angkor ont été découverts en 1860 par un explorateur Français, Henri Mouhot. Ils étaient restés enfouis dans une forêt très dense.
Ce site recouvre une centaine de vestiges de l’Empire khmère. Il s’est étendu sur l’ensemble des territoires de la péninsule Indochinoise pendant plusieurs siècles.
Les rois successifs y installèrent leur capitale. Ils y firent construire de sublimes temples hindouistes.

En 1992 il est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO avant d’être considéré en 2004, comme étant en péril. Un vaste programme de sauvegarde a été mis en place avec des chercheurs de différents pays pour veiller à sa conservation.

Nous arrivons sur place au lever du soleil face au temple d’Angkor Vat

Angkor Vat

Le gigantesque Angkor Vat dédié à Vishnou a été construit au début du XIIème siècle par le Roi Suryavarman II. C’est l’un des plus grands édifices religieux jamais construits au monde.

Au centre, cinq tours se dressent en forme de lotus. Elles représentent les pics du mont Mérou où séjournaient les dieux dans la culture hindouiste.

Angkor Thom

« La Grande Cité » est la cité royale du Roi bouddhiste de l’Empire khmer entre 1181 et 1220, Jayavarman VII.

On y pénètre par l’une de ses magnifiques portes:

A l’intérieur de cette enceinte se trouvent les ruines de palais, de temples et d’autres bâtiments découverts dans la forêt dont:

Bayon

Temple d’état de Jayavarman VII, au centre géographique d’Angkor Thom.
Il fut dédié au Bouddha, dont il diffusa la doctrine.
Elle fut également la capitale des souverains khmers au début du XIIIe siècles.

Phimeanakas

Structure religieuse dans l’enceinte de Palais Royal où selon la légende, le Roi passait la première partie de chaque nuit avec la Reine-Soleil.

Baphuon

Temple d’État construit vers 1060 sous le règne de Udayãdityavarman II à la gloire de Shiva.

On continue sur 2 jours à découvrir différents temples dont les plus connus:

Ta Prohm

Ta Prohm également nommé Rajavihara signifie le monastère du roi. Il a été édifié en 1196 par Javayarman VII.
Plus communément appelé le temple de Tom Raider, il est devenu le plus populaire depuis la sortie du film.

Une stèle prêt du temple indique que le site abritait plus de 12 500 personnes dont 18 grands prêtres et 615 danseurs.
Mais aussi que 80 000 habitants, des villages environnants ont contribué aux travaux faits à Ta Phrom en fournissant des services et des fournitures. Le temple abritait de l’or, des perles et de la soie.

Preah Khan

Preah Khan « épée sacrée » en khmer a été construit en 1191 par Jayavarman VII. L’enceinte du temple comprend des bassins, des bibliothèques, des cloîtres et d’autres édifices annexes.

Neak Pean

Neak Pean est un petit temple bouddhiste.
Il est situé sur une petite île circulaire, au centre d’un grand bassin carré, où sont adossés quatre autres petits bassins eux aussi carrés.
L’édifice est entouré par des nãgas (serpent mythique de l’hindouisme) dont la tête forme l’entrée du site.
D’où son nom Neak Pean ou Neak Poan, qui signifie serpents entrelacés.

Le mélange bouddhiste et hindouiste amène beaucoup de sérénité à ce lieu.

Ta Som

Temple bouddhiste édifié par Jayavarman VII vers le XIIème siècles.

Mebon Oriental

Mebon Oriental est un temple bouddhiste, édifié par Jayavarman VII vers le XIIème siècle, construit sous le règne de Rajendravarman II.
Il est au centre d’un bassin aujourd’hui à sec, le Baray Oriental.
Il fut dédié à Shiva et à la famille royale

Banteay Srei

Banteay Srei, qui signifie la citadelle des femmes ou de la fortune, est un temple hindouiste construit au Xème siècles et édifié en 967 sous le règne de Jayavarman V.
Il est situé sur le site de l’ancienne ville d’Iśvarapura, cité de Shiva.

Fin de nos 2 jours au sein des Temples d’Angkor, une expérience exceptionnelle. Un vrai patrimoine culturel.
C’est bien évidemment le point incontournable du Cambodge.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s